Imprimer

BLOG

BLOG
Afficher le contenu actuel en tant que flux RSS

BLOG

Poils sous peau ? Doubles repousses ? 

Vous souhaitez connaitre les secrets d'une épilation d'exception ? 

Découvrez les conseils et astuces de Sandrine, créatrice du soin d'épilation Epiloderm. 

Une soin d'épilation d'exception, c'est avant tout une peau saine et un poil de qualité ! 

Epiloderm, jusqu'à 6 semaines de douceur et de liberté... 

Epiloderm, une repousse plus lente, une peau plus douce, l'assurance d'un résultat d'exception. 

 


Publié le par

FOLLICULITE : INCONTOURNABLE ?

Lire tout le message: FOLLICULITE : INCONTOURNABLE ?

FOLLICULITE MON AMOUR !

C’est ce que pourrait certainement déclamer un dermatologue à genoux, la main sur le cœur devant cette manifestation cutanée annonciatrice d’un échange passionné, mais en dehors de ce cas de figure spécifique, disons-le clairement pour le reste de l’humanité ce serait plutôt « AU SECOURS ! » 

Très souvent méconnue la folliculite donne souvent lieu à des diagnostics hasardeux et à des préconisations que seuls les rebouteux de nos campagnes pourraient suggérer. Chez EPILODERM, nous ne pouvions passer à côté de ce sujet, alors que le cœur même de notre métier est le poil.

 

Quelle esthéticienne devant une pilosité compliquée n’a pas secrètement prié pour que la repousse ne se transforme pas en un champ de coquelicots au printemps. Maitriser un sujet, c’est pouvoir anticiper, agir mais également pouvoir l’expliquer.

FOLLICULE_PILEAUX

QU’EST-CE QUE LA FOLLICULITE ?

La folliculite est une infection du follicule pilosébacé due à une bactérie ou à un champignon. La folliculite n’est pas une réaction allergique.

Ses lieux de prédilections sont :

Le dos, le torse, les cuisses, les fesses, la barbe, le cou.  Elle se présente sous forme de pustules qui se transforment en croutes 7 à 10 jours après apparition.

 

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA FOLLCULITE ?

-          Vêtements trop serrés, Transpiration…

-          Rasage…

-          Mauvaise Épilation (épilation bande papier, retrait, diagnostic erroné…)

-          Bain chaud, sauna ou hammam…

 

QUELS CONSEILS POUR EVITER UNE FOLLICULITE ?

-          Éviter bain chaud, sauna, hammam ou jacuzzi après une épilation.

-          Éviter une séance de sport ou massage après une épilation.

-           Éviter d’une manière générale les tenues moulantes (lycra ou stretch…)

-          Choisir un soin d’épilation approprié qui respecte le sens de pousse du poil

-           Maîtrise du retrait des cires et maintien des tissus sont largement préconisés 

-           Bannir les huiles essentielles avant ou après une épilation 

-          Appliquer impérativement un sérum ou lait post épilatoireaprès le soin d’épilation

 

QUEL SOIN AU QUOTIDIEN ?

Effectuer un ou deux gommages par semaine et hydrater la peau quotidiennement.

 

Lundi : lait hydratant

Mardi : Lait hydratant

Mercredi : Gommage + Lait hydratant

Jeudi: Lait hydratant

Vendredi : Lait hydratant

Samedi : Gommage + Lait hydratant

Dimanche : Grasse matinée + Lait hydratant

 

TOUS EGAUX DEVANT LA FOLLICULITE ?

Malheureusement, dame nature n’a pas distribué les mêmes cartes à tout le monde. Certains maux tels que l’acné, les peaux grasses ou le diabète favorisent ce type de lésion cutanée. Il est donc primordial que la praticienne procède, en dehors du diagnostic de peau et de poil élémentaire, à un questionnaire complémentaire sur une éventuelle pathologie favorisant la folliculite. Il est à noter que certaines professions physiques peuvent également contribuer à ces irruptions. (Profession sportive, bâtiment…) L’application d’un antiseptique et une hygiène cutanée irréprochable peuvent être néanmoins des atouts précieux. 

 

EPILODERM a développé volontairement un protocole d’épilation respectueux du sens de pousse et intégré l’acide salicylique dans la formulation de ses soins post épilatoires. Cet ingrédient est le principal actif pour lutter contre les poils incarnés. Une application quotidienne optimise les résultats du soin d’épilation et agit efficacement contre la folliculite. 

 

Un soin d’épilation d’exception, c’est avant tout une peau hydratée et un poil de qualité. 

 

Epiloderment votre. 

Sandrine AZOULAY Créatrice d’Epiloderm

Lire tout le message
Publié le par

COLOPHANE ! VOUS AVEZ DIT COLOPHANE !

Lire tout le message: COLOPHANE ! VOUS AVEZ DIT COLOPHANE !

COLOPHANE ! VOUS AVEZ DIT COLOPHANE !

 

Qu’est-ce que la colophane ?

Quel poison toxique se cache derrière ce nom mystérieux que l’on ose à peine chuchoter. Sa seule évocation pourrait même, selon certains fabricants ou grossistes de cosmétiques, être annonciatrice de grande maladie et dans certains cas même de décès prématurés. Avant de nous précipiter aux urgences, un voyage dans le temps et au cœur des choses s’impose. 

La colophane vient d’une ville d’Asie Mineure où elle était originellement produite : Kolophôn. La colophane est une résine provenant du gemmage de différents conifères.

La composition de la colophane varie selon l'espèce des conifères utilisée, l'origine géographique, les procédés de fabrication et de stockage. Elle comprend environ 90 % d'acides résiniques et 10 % de substances neutres.

Elle se présente sous une forme solide et cassante à température ambiante, sa couleur varie du jaune clair au marron foncé.

RESINE_DE_PIN_COLOPHANE

LE GEMMAGE ET LA TRANSFORMATION

Le gemmage consiste à récolter l’oléorésine du pin, substance de cicatrisation que le pin produit et garde en réserve dans ses canaux résinifères. Elle le protège des agressions extérieures, attaques d’insectes… 

La résine collectée est ensuite distillée et transformée en deux produits principaux :

- La colophane (Environ 70 %),

- L’Essence de térébenthine (Environ 30 %)

TOUJOURS VIVANT ? Alors poursuivons…

 

L’ESTERIFICATION

L’estérification est le processus de transformation de la colophane pure (allergisante) par distillation, qui permet d’obtenir des Esters de colophane.

Selon le mode de distillation, les esters de colophane seront utilisés dans différentes industries. Les colophanes modifiées les plus allergisantes sont celles modifiées par l'anhydride maléique, l'Abitol®, la colophane terpène phénol, la colophane polymérisée et seront destinées à d’autres industries. 

En revanche, la colophane modifiée par le glycérol (GLYCERYL ROSINATE) et la colophane hydrogénée sont lors de leur estérification filtrées des agents potentiellement allergisants et ont un faible pouvoir sensibilisant. Ces dernières seront retenues pour l’élaboration de cires à épiler et autres produits d’hygiène courante.

Bien que transformées industriellement, ces colophanes dédiées à l’élaboration de cires à épiler, permettent en dehors des cires bio composées de sucre, cire d’abeilles…, d’obtenir des cires offrant une composition naturellepouvant aller jusqu’à plus de 90%. 

 

Force est de constater que nous n’avons jamais lu en première page d’un journal :

« SAINT-VALENTIN ! ELLE MEURT APRES UNE EPILATION A LA CIRE DE PIN ! »  

 

Plus sérieusement, à la lecture de ces lignes, nous pouvons légitimement nous interroger sur cette avalanche de mises en gardes désintéressées qui aboutit à une psychose collective et nous fait perdre tout jugement.

CIRE_A_EPILER_ORIGINALE

Pourquoi certains fabricants ou grossistes nous mettent-ils en garde contre la grande toxicité des cires élaborées à partir de résine de pin, tout en développant, fort heureusement, des gammes de cires sans colophane, aux odeurs et aux couleurs improbables, sans expliquer exactement quelles sont les matières utilisées pour la fabrication de ces résines de synthèse, comme notamment l’élastomère thermoplastique, des composants qui n'ont rien de naturel, ni d’écolo.

 

Alors certes, une cire à épiler est un produit de surface non pénétrant. Cependant, il ne viendrait à personne l’idée de se démaquiller avec un soin composé de plastique. Il est donc surprenant qu’on ose même nous le proposer sur d’autres parties du corps sous forme de cires à épiler bon teint, qu’elles sentent bon ou pas.

Loin de toute querelle de paroisse, Il nous semblait important de recentrer le débat et de rétablir certaines vérités perdues dans une multitude d’affirmations involontairement fausses ou parfois distillées à dessein.

Epiloderm a depuis toujours fait le choix de résines végétales pour l’élaboration de ses cires parce que rien ni personne d’autre que la nature ne fournit de matières premières de qualité. Notre méthode d’épilation doit son excellence à cette union et au respect que la nature (celle du poil également) nous impose. 

Les cires EPILODERM sont élaborées à partir d’un cahier des charges précis et exigeant. Toutes nos cires sont élaborées en adéquation avec notre protocole.

 

Alors PIN OU PLASTIQUE ?

Epiloderment vôtre

Sandrine AZOULAY créatrice d’EPILODERM®

Lire tout le message
Publié le par

CIRE À ÉPILER NATUREL : 1 PASSAGE OU 2 PASSAGES ?

Lire tout le message: CIRE À ÉPILER NATUREL : 1 PASSAGE OU 2 PASSAGES ?

1 PASSAGE OU 2 PASSAGES ?  INDISPENSABLE OU COMMERCIAL ? 

La question se pose, je dirais même qu’elle s’impose ! Enfin, elle s’impose aux personnes ne connaissant pas Epiloderm ou aux spécialistes commercialisant toutes sortes de produits sans être vraiment spécialistes d’aucun. Ainsi, la méconnaissance des uns et le manque de compétence des autres donnent lieu parfois à la naissance d’affirmations surprenantes :   

« Bien pensé, bon marketing ! Double consommation, double chiffre d’affaires ! » « Une cire de qualité ne nécessite qu’un seul passage ! » « Ils n’ont rien inventé. On n’a pas attendu après eux ! » « J’ai les mêmes résultats avec ma cire qui sent bon en un seul passage ! »

Nous pourrions botter en touche faute d’arguments et d’explications logiques. Nous pourrions dire que le Soin d’Epilation Epiloderm a été créé par une esthéticienne, qu’il a été pensé et testé pendant des années avant d’être commercialisé. Nous pourrions avec prétention et indécence nous auto-congratuler en disant qu’avant Epiloderm, l’épilation n’existait pas. Même si ces affirmations sont vraies, elles ne nous dispensent pas pour autant de développer et de prouver ce que nous affirmons.

Bien que représentant environ 60% du chiffre d’affaires d’un institut, l’épilation est la matière la moins étudiée en école d’esthétique. L’épilation était encore il y a peu une prestation basique « Vite pesée, vite emballée ! »  En partant de ce constat, il n’est pas étonnant de tout voir et de tout entendre. 

Epiloderm, n’est pas une prestation mais un soin d’épilation. Comme tout soin, au-delà d’un protocole précis, il est le résultat de constations et nécessite une connaissance parfaite du processus folliculaire. Certaines évidences physiologiques ne permettent aucun doute et relèguent grand nombre d’affirmations au rang de papotages de salon.

 

Allons à l’essentiel ! Le poil est le seul élément de notre corps capable de naître, vivre, mourir, ressusciter et ce de manière totalement autonome.

 

TIGE_PILAIRELe follicule pileux contient trois types de cellules :

1) LES CELLULES DERMIQUES (FIBROBLASTES)

2) LES CELLULES SOUCHES EPITHELIALES

3) LES CELLULES EPITHELIALES PROGENITRICES

La structure d’un poil est complexe  

Le Bulbe (matrice pilaire) se situe dans le derme, la trajectoire du poil se sépare en 2 

L’ISTHME : Entre le bulbe et la glande sébacée

L’INFUDIBULUM PILAIRE : Entre la glande sébacée et l’épiderme

LA TIGE PILAIRE : constituée principalement de protéine : La Kératine

 

LA VIE D’UN POIL SE DÉCOUPE EN TROIS PHASES :

-          La phase Anagène : le poil pousse en continue grâce à l’activité des cellules de notre follicule

-          La phase Catagène : la durée de cette phase est de 2 à 3 semaines le poil se dégrade, le follicule meurt n’étant plus nourrit par nos cellules. Le poil remonte vers l’épiderme

-          La phase Télogène : Pour simplifier cette phase correspond à une période de repos, fin de vie du poil

 

1°) 1ER PASSAGE, APPLICATION, RETRAIT. 

Un poil se retire toujours dans son sens de pousse. Dans le cas contraire, on le casse et si on échappe à la folliculite, on hérite d’une repousse rapide, désagréable et désordonnée. On ne retire pas un poil avec une pince à épiler à rebrousse-poil, pour un soin d’épilation c’est pareil. 

De même, violence et douceur sont incompatibles. Une bande se retire, elle ne s’arrache pas. Le premier passage, permet le retrait des poils en phase Télogène. 

Cycle_de_vie_du_poil

 

2°) 2EME PASSAGE, APPLICATION, RETRAIT. 

Les cellules de notre corps se renouvellent rapidement, nos poils aussi.

Sur le schéma image 6, le 1er poil en phase télogène est vite rejoint par un second poil en phase anagène, qui ne peut être retirer en même temps que le poil en phase télogène lors du premier passage. Le retrait du poil télogène favorise l’apparition du poil anagène et son retrait lors du deuxième passage, la douceur du retrait étant là encore de mise.

Il est évident que seul un second passage peut retirer ce second poil souvent plus clair, plus fin, difficile et qui se fait ressentir quelques jours après une épilation « Classique ». 

Un soin d’épilation de qualité est le résultat d’une cire d’exception, d’un protocole précis, d’une application maitrisée et d’un retrait adapté à la complexité du poil.

L’épilation est un soin qui requiert sérieux et professionnalisme. Affirmer et garantir un résultat d’exception sans respecter l’ordre des choses, c’est soit une méconnaissance de la praticienne qui nécessite une formation approfondie, soit une volonté « COMMERCIALE » de certains distributeurs, de vendre coûte que coûte, à tous prix et aux dépends des attentes légitimes d’une cliente. Une promesse n’est pas anodine, elle engage à quelque chose de rare qui ne peut être médiocre ou approximatif.

Nous ne pouvions clore cet édito, sans remercier nos partenaires qui chaque jour rétablissent par leur talent, le juste équilibre des choses.  

Merci pour votre confiance.

Epiloderment vôtre

Sandrine AZOULAY créatrice d’EPILODERM®

Lire tout le message
Publié le par

EPILATION OU EPILATION ? SI ON EN PARLAIT ?

Lire tout le message: EPILATION OU EPILATION ? SI ON EN PARLAIT ?

EPILATION OU EPILATION ? SI ON EN PARLAIT ? 

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà 10 ans qu’EPILODERM existe grâce à vous. Merci de nous avoir accordé votre confiance durant toutes ces années.

Si nous abordons la question de façon basique et sommaire, un poil est un poil et tout le monde peut l’enlever, particulier ou professionnel. Les techniques, les outils et les produits sont comme les avis et ne manquent pas. Le seul point qui fasse l’unanimité, c’est que personne ne veut garder ses poils, que l’on fréquente les instituts de beauté ou sa salle de bain. Une cliente d’institut peut faire l’économie d’un soin du visage, d’un massage, d’une pose d’ongles mais pas d’une épilation.

En partant de cette évidence, nous pourrions penser que ce qui est indispensable doit être valorisé et sans cesse amélioré, repensé…

EPILATION_ARTICLE

Comment s’expliquer alors que tant de femmes s’épilent chez elles ou papillonnent d’un institut à un autre ? Certes pour certaines, l’institut c’est un budget et on peut facilement trouver en supermarchés ou sur internet ce qu’il faut. (Rasoirs, Cires à bandes, Roll-on…) Pour d’autres un institut en vaut bien un autre. 

Et si c’était vrai ? Si à force de vulgariser, de banaliser, de laisser l’épilation dans le ghetto des trucs pas glamour que l’on pratique sans âme dans une cabine sombre, nous avions fait de l’essentiel une chose bas de gamme. 

 

Pourquoi une cliente, dans ces conditions, accepterait-elle de payer pour quelque chose qu’elle peut trouver dans tous les instituts ou pire, sur les rayons des supermarchés pour un résultat identique ou quasi identique ?

Dans ces conditions pourquoi faire des études, prendre des risques, si nous ne nous différencions pas, si nous ne valorisons pas notre savoir, notre temps, en un mot ce que d’autres mains ne devraient pas pouvoir faire à notre place ! 

Je suis également responsable ou du moins j’ai comme nous toutes contribué au début de ma carrière à la mise en place de cela, en apprenant des choses qui n’avaient aucun sens et que je mettais en application dans la joie et la bonne humeur, sans me poser de questions comme tout le monde. Les fabricants de cosmétiques nous facilitaient les choses en commercialisant des choses pratiques, pas performantes mais pratiques.

J’aimerais vous dire ceci à vous toutes, j’aimerais le hurler, j’aimerais le crier sur tous les toits :

« L’EPILATION EST UN SOIN ! » « L’EPILATION REPRESENTE 60% DE VOTRE CHIFFRE ! » « VOTRE CLIENTE NE CHERCHE PAS UN PRIX, ELLE CHERCHE UN SOIN DE QUALITE ! » 

 

En ouvrant mon premier institut, je souhaitais me différencier en apportant aux clientes des soins innovants de qualité. Pourtant la bataille était loin d’être gagnée, installée à Paris avec 15 instituts autour de moi dans un rayon de 200 mètres. Après une étude de marché, je me suis rendue compte que tous les instituts épilaient au même prix, avec les mêmes cires et la même technique. Que pouvais-je apporter de plus ? Pour quelle raison les clientes viendraient-elles chez moi ?

Il fallait se démarquer et proposer autre chose. J’ai donc décidé de développer de concert avec un Laboratoire Français de cosmétiques, une première cire à épiler pelable élaborée à partir d’une résine de pin végétale qui serait utilisable avec la méthode d’épilation que je venais de créer et breveter. Après de nombreuses années de réflexion et de tests, La cire EPILODERM CLASSIQUE et Le Soin d’Épilation EPILODERM voyaient le jour. 

Mes soins d’épilation étaient les plus chers du quartier mais mon institut ne désemplissait pas. Mes clientes patientaient pour obtenir un rendez-vous et venaient de loin. Je leur offrais une vraie différence sur la repousse, sur la texture du poil et une absence de folliculites quasi-totale.

La presse féminine a commencé à s’intéresser au soin que je venais de développer et à cette nouvelle méthode qui allait à l’encontre de tout ce que l’on connaissait. 

Ma plus grande satisfaction est de constater 10 ans plus tard que bon nombre de fabricants ou grossistes se revendiquent aujourd’hui créateurs de cires à épiler, de cires spéciales grandes bandes ou spéciales couches fines pour certains, quand d’autres comptent les pastilles ou mesurent les bandes de cires continuant à parler de prix au lieu de parler de qualité.

Je suis fière d’avoir créé Epiloderm, Le Soin d’Épilation et de le partager tous les jours avec vous. Votre talent est sans limite et il n’a qu’un prix, le prix de la qualité ! Merci pour votre fidélité.

 

A très vite pour un nouvel article.

Epiloderment vôtre

Sandrine créatrice du soin d’épilation

 

 

 

 

Lire tout le message